|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Afrique

Tchad: après la mort du président Déby, un conseil militaire à la tête du pays.
Écrit par - Publié le 20/04/2021
  

 

Le président tchadien Idriss Déby Itno aurait été blessé dans des combats ce week-end, selon l'armée. Il venait d'être réélu pour un sixième mandat selon des résultats provisoires annoncés ce lundi. Ce mardi, l'armée annonce la dissolution de l'Assemblée nationale et du gouvernement, impose un couvre-feu et ferme ses frontières.

Le président tchadien Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu'il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end, a annoncé le porte-parole sur la télévision d'Etat.

"Le président de la république, chef de l'Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l'intégrité territoriale sur le champ de bataille. C'est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad", a annoncé le porte-parole de l'armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l'antenne de TV Tchad.

 Idriss Déby, 68 ans, militaire de carrière qui s'est emparé du pouvoir en 1990 à l'issue d'un coup d'Etat, promu au rang de Maréchal en août dernier, venait d'être réélu pour un mandat de 6 ans avec 79,32% des suffrages exprimés, selon des résultats provisoires énoncés lundi soir par l'instance électorale nationale.

Des ministres et des officiers de hauts rangs avait indiqué lundi que le chef de l'Etat s'était rendu samedi et dimanche sur le front opposant son armée à une colonne de rebelles qui avait lancé une offensive à partir de bases arrières en Libye le jour du scrutin, le 11 avril. Les rebelles, que l'armée avait assuré avoir défaits dans les combats, avaient affirmé dans un communiqué que M. Déby avait été blessé, mais l'information n'avait pas été confirmée de source officielle.

 

Chronologie du règne de Idris DEBY

Chute d'Hissène Habré

Le 1er décembre 1990, Idriss Déby, un ancien proche du président Hissène Habré, entré en dissidence armée, s'empare du pouvoir après l'entrée de ses troupes dans N'Djamena. Hissène Habré fuit et se réfugie au Sénégal. M. Habré sera définitivement condamné en 2017 à Dakar à la prison à vie pour crimes contre l'humanité par un tribunal spécial africain.

Première élection pluraliste

En 1996, après une "transition démocratique", Idriss Déby est élu président lors du premier scrutin pluraliste et accueille une partie de ses adversaires au gouvernement. 

Producteur de pétrole

En 2003, le Tchad devient pays producteur de pétrole, inaugurant son premier complexe pétrolier dans le bassin de Doba (sud).

Offensives rebelles

À partir de 2005, le régime est menacé par des offensives rebelles, notamment en 2008, lors d'une attaque parvenue aux portes du palais présidentiel, repoussée grâce à un soutien français.

Lutte antijihadiste

En 2013, le Tchad envoie ses troupes combattre les jihadistes dans le nord du Mali lors de l'intervention française Serval.

En 2015, face à la menace des jihadistes nigérians de Boko Haram, il envoie ses troupes au Nigeria pour les chasser de plusieurs localités et initier une riposte militaire régionale. N'Djamena subit plusieurs attentats suicide meurtriers revendiqués par Boko Haram.

Les élections législatives prévues en 2015 sont maintes fois repoussées, d'abord au nom de la lutte antiterroriste, puis en raison du coronavirus. En 2017, le Tchad participe à la création de la force antijihadiste de l'organisation régionale G5 Sahel (comprenant également la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso et le Niger), avec l'appui de la France.

Déby maréchal

En avril 2018, le Tchad adopte une nouvelle Constitution controversée instaurant un régime présidentiel. En février 2019, une colonne rebelle venue de Libye pour tenter de renverser le président est stoppée par des bombardements français sur demande de N'Djamena. En mars 2020, l'armée déclenche une grande offensive contre le groupe Boko Haram pour venger la mort d'une centaine de ses soldats dans la zone du lac Tchad.

Pour célébrer cette victoire, le président Déby est élevé au titre de maréchal du Tchad le 11 août 2020, lors du 60e anniversaire de l'indépendance.

Intimidation d'opposants

Le 28 février 2021, une sanglante tentative d'arrestation par l'armée d'un candidat à la présidentielle se solde par la mort d'au moins trois personnes. Le lendemain, l'opposant "historique" d'Idriss Déby, Saleh Kebzabo, retire sa candidature, accusant le président d'intimider ses rivaux par l'usage de la force. Le pouvoir est accusé de réprimer toute opposition en interdisant les rassemblements de partis ou de mouvements de la société civile qui réclament "une alternance au pouvoir".

Idriss Déby réélu président

Le 11 avril, les Tchadiens votent à la présidentielle. Le maréchal-président Idriss Déby Itno brigue un 6e mandat qu'il est assuré de remporter face à six candidats sans envergure, après avoir écarté les rares ténors d'une opposition divisée.

Le même jour, un groupe rebelle, le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT), lance une offensive depuis ses bases arrières en Libye. Le 19, l'armée affirme avoir tué plus de 300 rebelles et perdu cinq militaires dans des combats, le pouvoir assurant que la situation est sous contrôle. L'instance électorale nationale annonce qu'Idriss Déby Itno a été réélu avec 79,32% des suffrages exprimés à la présidentielle.

Déby décède de blessures reçues au front ,

Le 20 avril, le porte-parole de l'armée annonce sur la télévision d'Etat que le président Déby est décédé des suites de blessures reçues alors qu'il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant

le week-end. Un conseil militaire dirigé par un des fils du défunt président, le général quatre étoiles et commandant de la garde présidentielle Mahamat Idriss Déby Itno, 37 ans, est mis en place pour remplacer le président tchadien. @BM

 

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité