|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

Quelques leaders nés Kongo reçus par l’envoyé spécial du président Felix Tshisekedi.
Écrit par - Publié le 06/03/2021
  

 

Le Haut Représentant et Envoyé Spécial du Chef de l'Etat congolais, monsieur KITENGE YEZU, a reçu, jeudi 4 mars 2021, la Délégation du Forum des Leaders Kongo, conduite par son Coordonnateur Monsieur Gustave Nsiala Zi Minderi.

 

C'est l'Honorable Laurent Batumona de l'Union Sacrée de la Nation qui a servi de tremplin pour cette rencontre. Cette Délégation a été composée des Personnalités telles que l'Honorable Docteur Pierre Anatole Matusila, l'Honorable Jean-Marie Mulatu, le Professeur Luzolo Bambi, l'Honorable Roger Nsingi, Son Excellence Monsieur Clément Bafiba, l'artiste-musicien Kiamwangana Mateta Verkys, etc.

 

L'objet de cette rencontre était de remettre à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, par le biais de son Collaborateur, un mémorandum comprenant les préoccupations des Bakongolais.

 

Prenant la parole, le porte-parole du Forum des Leaders Kongo a fait l'économie du contenu dudit Mémorandum, en lisant à l'intention du Patriarche KITENGE YEZU, l'aide-mémoire résumant les grandes lignes des préoccupations du Peuple Kongo.

 

À propos de ces préoccupations, les Leaders Kongo partent du constat fait par tout observateur de bonne foi que les Bakongo sont marginalisés dans la gestion des grandes Institutions du pays depuis plus de 55 ans et ils signalent que cette marginalisation engendre des sentiments de frustration que d'autres peuples ne peuvent accepter.

 

D'où, suite à toutes ces injustices criantes subies, les Bakongolais pensent que, avec l'avènement à la tête du pays de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Antoine Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, ces injustices criantes seront corrigées et que les Bakongolais seront rétablis dans leurs droits. Car les Bakongo disposent des ressources humaines avérées et des potentialités énormes pour assumer les charges publiques dans tous les secteurs de la vie courante.

 

C'est ainsi que les Bakongolais réclament auprès de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Antoine Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO des postes ministériels, des postes des mandataires publics, des postes dans les Ambassades, dans les Institutions internationales, dans la Territoriale et dans d'autres domaines de la vie publique.

 

Pour conclure, les Bakongo sollicitent la réhabilitation du Peuple Kongo dans la mémoire collective :

 

- En commémorant officiellement et solennellement la date du 4 janvier, date historique pour la République Démocratique du Congo, où les Bakongolais ont joué un rôle très important ;

 

- En préservant l'ordre institutionnel actuel sur la décentralisation consacrée dans notre Constitution qui nous place sur l'orbite du fédéralisme tel que prôné par les Pères fondateurs de l'ABAKO ;

 

- En confiant à nos candidats ministrables des postes qui nous conviennent.

Le Patriarche KITENGE YEZU a dit que les revendications des Bakongo sont vraies et fondées.

Il a déclaré que :

"Les Bakongolais n'étaient pas seulement marginalisés, mais en plus, brimés, et a promis de s'impliquer personnellement, voir Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, pour remédier à cet état des choses. T.B.

 

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité