|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

La BBC licencie un journaliste congolais suite à une interview sur le Rwanda
Écrit par - Publié le 11/02/2020
     

Le Gouvernement Rwandais a accusé la BBC, explique le média britannique, d’avoir été « injuste, biaisée et inexacte et a indiqué qu’il se réservait le droit de prendre des sanctions à l’encontre de la BBC ».

BBC évoque la crainte au sujet de sa réputation « en sa qualité de source d’informations à travers le monde et en Afrique » et reproche au journaliste « le non-respect des lignes directrices de la politique éditoriale globale de la BBC ». 

Le média soutient que Jacques Matand a pris l’initiative de mener cette interview sur un sujet controversé sans avoir suivi les "règles nécessaires".

 Le journaliste a été viré et dégagé de son préavis de trois mois et prié de retourner tous les matériels et documents appartenant à la société.

 Pour sa part, la section du Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication Sociale du Sénégal (SYNPICS) de BBC Dakar a apporté son soutien à Jacques Matand.

 Elle note que cette décision « est une fuite en avant de la rédactrice en chef, qui n’assume pas son rôle, de premier responsable de la diffusion de tout sujet ».

 Elle rappelle que la « BBC a son siège Afrique francophone à Dakar et ne doit en aucune circonstance se passer du respect de la loi de ce pays. ».

Pour le contexte, Charles Onana est un journaliste d'enquête et essayiste franco-camerounais. Il a tissé sa réputation notamment par la publication d’une série d’ouvrages sur le génocide Rwandais.

Pour sa part, Jacques Matand est un journaliste dont le professionnalisme a été éprouvé dans plusieurs rédactions dont celle de Radio Okapi en RDC et dans plusieurs médias étrangers. Diplômé de l’école de journalisme de Lille (ESJ), Matand est considéré par plusieurs journalistes comme une référence

 

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité