|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

Les FARDC dans le top 10 des puissances militaires Africaines (Classement Global Fire Power 2019).
Écrit par Berger Media - Publié le 12/04/2019
  

 

Le site américain Global Fire Power (GFP) vient de publier son classement 2019 des puissances militaires mondiales. Au terme de ce classement, les Forces armées de la République démocratique du Congo ( FARDC) se retrouve à la 9 ème place au niveau du continent africain et à la 72 ème place au plan mondial.

 

Comme en 2018, l’Egypte caracole. Le pays d’Abdel Fattah al-Sissi reste la première puissance militaire du continent africain et la 12ème au niveau mondial (sur 137), avec un score de 0,2283.

 

Avec plus de 211 avions de combat, l’Egype possède la 9ème puissance aérienne au monde, renseigne l’étude. Il est suivi par l’Algérie qui enregistre une baisse dans le classement mondial en passant à la 27ème place contre la 23 ème en 2018.

 

L’Algerie maintient cependant sa position de 2ème puissance militaire africaine avec un score de 0,4551. Il vient avant l’Afrique du Sud (0,5405 point), le Nigéria (0,7007 point) et l’Ethiopie (0,7361 point) qui occupent respectivement la 3ème place (32ème mondial), la 4ème place (44ème mondial), et la cinquième place (47ème mondial).

 

Ce top 5 africain est immédiatement suivi de l’Angola (6ème africain et 58ème mondial), détrôné par l’Ethiopie qui, avec un score de 0,8154, reste devant le Maroc qui occupe la 7ème place au niveau africain, contre la 61ème sur le plan mondiale avec un score de 0,8244.

 

Le pays du Roi Mohamed VI est talonné par le Soudan (8 ème africain et 69 ème mondial) avec un score de 1,0051, suivi de la RDC (9ème africain et 72ème mondial) et de la Libye qui occupe la 10ème place en Afrique et la 77ème dans le monde, avec respectivement des scores de 1,0631 et 1,2349.

 

Pour rappel, le classement GFP se base sur cinquante critères dont :

1. le nombre de militaires actifs,

2. la force navale,

3. la disponibilité du carburant pour les opérations militaires,

4. le nombre d’avions de chasse,

5. le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique.

 

Il ne prend pas en considération les stocks nucléaires et ne pénalise pas les pays ne disposant pas de littoral par l’absence d’une force navale.

 

Notons que plusieurs pays africains ont réalisé des avancées significatives sur le plan de la puissance militaire au niveau mondial. La Côte d’Ivoire, 21ème puissance militaire africaine, a par exemple grimpé à la 104 ème place au niveau mondial, contre 119 ème en 2018.

 

De son côté, le Mali, 18 ème puissance militaire africaine, a atteint la 99 ème place au plan mondial, contre la 114 ème l’année dernière.

 

Pour cette édition 2019 du classement GFP année, 34 pays africains ont été retenus afin de déterminer les poids lourds du continent en matière de défense et de la sécurité.

 

Au plan mondial, le top 5 des plus grandes puissances militaires reste dominé par les USA, suivis de la Russie, de la Chine, de l’Inde et de la France.

 

Signalons que le président de la République Félix Tshisekedi a promis d’améliorer les conditions sociales des hommes en uniforme pour permettre aux forces de défense de remplir leur mission de sécurisation des personnes, des biens et des frontières. Surtout à l’est en RDC où l’insécurité est endémique depuis plusieurs décennies.

 

Orly-Darel Ngiambukulu

 

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité