|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

RDC : Un nouveau gouvernement attendu avec quels moyens ?
Écrit par Berger Media - Publié le 09/11/2016
  

Les congolais de la RDC attendent avec impatience la formation d’un gouvernement de large union nationale, selon les accords du dialogue national, sans se poser la question pour quel projet et avec quels moyens ?

 

Alors que la classe  politique congolaise s’enlise dans des discussions et des débats interminables, la population R.D. Congolaise, pour leur part, attendent avec impatience la tenue des élections.

En préambule, elle assiste à un scenario  politique qui pourrait aboutir à un gouvernement dites d’une large union nationale. Dans quelques jours ce gouvernement sera nommé par le président de la république, chef de l’état.

Selon les accords du dialogue national, présentés au président de la république, Joseph Kabila, le 24 octobre dernier, le gouvernement serait dirigé par un premier ministre issu de l’opposition. La mission principale serait de veiller à l’organisation de toutes les élections. Aurait-il les moyens nécessaires pour assurer  cette mission ?

Outre la politique, la situation économique de ce pays est sombre, pour ne pas dire catastrophique. Presque toutes les entreprises publiques sont en faillites. Les sous-traitants demeurent impayés. Certains depuis plus de deux ans.

Les infrastructures construites en début du premier mandant de Joseph Kabila sont aujourd’hui en délabrement. Même si les chiffres du chômage ne sont pas connus, les foules des marchands ambulants les longs des artères des grandes villes et le nombre des vendeurs des marchés démontrent la fragilité de l’économie de ce pays.

Le gouvernement de Matata a déposé, il y a quelques semaines, un budget prévisionnel pour 2017 de quatre milliards de dollars, en modification du précèdent, évalué à sept milliards. Soit une réduction de 3 milliards. Qu’est ce qui explique cette baisse si importante ? Comment un gouvernement se prive-t-il de ses richesses pour assurer un budget à la hauteur ?

 

Pour assurer la paix et la stabilité du pays, la tenue des élections dans un climat apaisé est primordiale. Le gouvernement,  qu’il soit dirigé par l’opposition ou la majorité les enjeux sont les mêmes. Au regard de ces enjeux, la RDC est loin de sortir de son carcan. E.N.

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité