|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Musique

Les obsèques de Ndombe renvoyées au 12 juin
Écrit par Berger Media - Publié le 10/06/2012
  

Initialement prévues pour le samedi 9 juin, l’inhumation de Paul Ndombe Opetun, Vice-président de Bana OK ont été renvoyées au 12  juin au Nécropole de la N’Sele. Ce décalage de trois jours intervient suite à la rencontre sportive qui opposera dimanche 10 juin au Stade des Martyrs les Léopards de la RDC aux Eperviers du Togo, et c’est bien à l’esplanade du Stade des Martyrs que sera exposée 11 juin la dépouille du défunt.

En vue de rendre les derniers hommages dignes à Pépé Ndombe, le ministre de la Culture et Arts, Baudouin Banza Mukalay a reçu mercredi 6 juin le comité d’organisation de ces obsèques. En présence de la fille ainée du défunt Chantal Ndombe qui vit à Londres, ce comité dirigé par Verckys Kiamagwana Mateta a été instruit sur la bonne organisation des funérailles.
Un géant s’en est allé
Décédé jeudi 24 mai à l’Hôpital de Référence de Kintambo après une attaque cardiaque, Ndombe Opetun, originaire du Bandundu où il est né le 21 février en 1944, est compté parmi les grands de la musique congolaise. Après ses études secondaires, Pépé Ndombe sera engagé comme agent payeur à l’administration du Plan à Kikwit, en 1965. Ancien d’Africa Fiesta, d’Afrisa internationale, du Tout-Puissant OK Jazz, Ndombe a presté pendant plusieurs années Conseiller au ministère de la Culture et des Arts en charge des Spectacles et de  la Chorégraphies. C’est à ce titre et au regard de son apport incommensurable dans la musique congolaise que le gouvernement a décidé  de lui accorder des funérailles dignes de son rang. Paul Ndombe a été durant sa carrière musicale, chanteur, interprète, compositeur à la satisfaction des mélomanes congolais et étrangers. ‘‘Masha Masha’’ (Mokolo na Kokufa), ‘‘Hortense’’, etc., figurent parmi ces compositions qui l’ont rendu célèbre. Depuis près de cinq ans, l’illustre disparu prépare un nouvel opus intitulé ‘‘Tendresse’’ qui est, en plus, fin prêt.
Disparu à l’âge de 68 ans, Ndombe Opetun laisse derrière lui une abondante progéniture d’où figure le prodige Baby Ndombe, ancien chanteur de charme de Wenge Musica Maison Mère de Werrason. Il a organisé, en tout début de l’année en l’honneur de son père et avec sa bénédiction, une production dite ‘‘Baby chante Pépé Ndombe’’, qui a récolté un succès inattendu. 
Emmanuel Makila

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité