|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
748 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

L'heure critique du dépouillement va commencer dimanche soir en République démocratique du Congo où l'engouement pour des élections générales historiques trois fois reportées s'est confirmé tout au long de la journée.
 
Les risques de violences demeurent élevés à la veille des élections dimanche en République démocratique du Congo où les deux principaux candidats de l'opposition ont refusé de signer un document
 
En RD Congo, la Commission électorale nationale indépendante a officialisé jeudi en début de soirée le report du scrutin présidentiel de sept jours. L'élection pourrait se tenir le 30 décembre 2018 sur l'ensemble du territoire congolais.
 
Le candidat du président Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, a tenu lundi sa première réunion publique à Lubumbashi (sud-est), capitale du Katanga minier que se dispute le pouvoir et l'opposition à l'approche de l'élection présidentielle le 23 décembre en République démocratique du Congo.
 
La religion joue un rôle-clé dans la campagne et les rapports de force politiques pour les élections cruciales prévues le 23 décembre en République démocratique du Congo. Ce dimanche, les yeux sont tournés vers une messe en plein air dans un stade à Kinshasa pour célébrer l’inauguration du ministère.
 
Nouvelles zones de tensions avant les élections prévues le 23 décembre en République démocratique du Congo, déjà deux fois reportées: l’opposition s’est choisi un candidat unique, Martin Fayulu, en lui demandant de refuser au préalable l’utilisation des
 
Soutenez Votre Candidat à la Députation Nationale N°157
 
Les Casques bleus de l’ONU et l'armée congolaise peinent à traquer les Allied democratic forces (ADF) qui massacrent les civils dans le
 
Une délégation du conseil de sécurité de l’organisation des nations-unies est arrivée à Kinshasa pour une mission de travail avec les autorités de la RDC. Composée de quinze membres, représentant chacun un pays membres du conseil de sécurité, ces hommes et femmes ont été reçu ce dimanche 7 octobre par le chef de l’état congolais Joseph Kabila dans ses bureaux du palis de la Nations à Kinshasa.
 
Le processus électoral en République démocratique du Congo a abordé mercredi sa dernière ligne droite avec la publication d'une liste définitive de 21 candidats à la succession du président Kabila, qui officialise l'exclusion de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba.
 

1Page 7/75
75
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité