|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Monde

Sénégal : La question migratoire au centre de la visite du chef du gouvernement espagnol.
Écrit par - Publié le 10/04/2021
  

 

Suite et fin vendredi de la visite officielle du président du gouvernement espagnol à Dakar. Pedro Sanchez a rencontré le président Macky Sall. Un échange consacré notamment à la lutte contre l’émigration clandestine : L’archipel espagnol des Canaries fait face depuis l’an dernier à un afflux de migrants partis d’Afrique de l’Ouest. Une visite axée aussi sur le renforcement des relations économiques.

 

Une politique de « migration circulaire », autrement dit de séjours temporaires en Espagne, c’est le sens de la convention signée vendredi. Sur la table également : la reprise des vols de rapatriement de migrants clandestins vers le Sénégal, sans précisions sur les modalités, un calendrier, ni le nombre de personnes concernées.

 

« Nous avons naturellement parlé des vols retour, autrement nous pouvons organiser des départs saisonniers puisque l’Espagne a des besoins de mains d’œuvre, a avancé le président sénégalais Macky Sall. J’ai déjà mis en place une task force pour sélectionner des jeunes pour aller durant une période. Après la saison, ils reviennent. »

 

Cette « migration circulaire » pourrait être « un tournant » dans la coopération entre Madrid et Dakar sur la question migratoire, ajoute le président du gouvernement espagnol.

 

Sur le plan économique, l’Espagne, déjà présente dans les secteurs de l’agriculture ou de l’hôtellerie, cherche à renforcer ses relations bilatérales avec le Sénégal. « L’Espagne se rapproche du Sénégal, de l’Afrique, a expliqué Pedro Sanchez. Nous travaillons main dans la main dans des domaines comme la paix et la sécurité. Nos entreprises veulent investir, il y a des secteurs dans lesquels nous sommes à la pointe comme les énergies renouvelables, l’eau et l’assainissement, les infrastructures… »

 

Signes concrets de cette volonté de rapprochement : l’installation à Dakar d’une chambre de commerce espagnole, et l’ouverture prochaine d’un Institut culturel Cervantès, le premier en Afrique subsaharienne.

 

Plus de 70 000 Sénégalais résident légalement en Espagne

 

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité