|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
637 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Maitre Bruno Mavungu, l’ancien secrétaire général de l’UDPS a dénoncé ce lundi 15 août 2016 ce qu’il qualifie « d’ambitions mal gérées». C’était au cours d’une conférence de presse organisée ce lundi 15 août à Kinshasa.
 
Selon un bilan officiel, trente-six civils ont été massacrés dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, dans l’est de la République démocratique du Congo, après le passage du président Joseph Kabila dans la région. Le gouvernement a décrété un deuil national de trois jours, à partir de ce lundi 15 août 2016.
 
Quatorze personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi dans plusieurs localités de l’est de la République démocratique du Congo, dans des attaques attribuées à des groupes armés congolais et étrangers, ont déclaré l’armée et des responsables locaux.
 
Le président de l’UDPS, monsieur Etienne TSHISEKEDI est arrivé ce mercredi 27 juillet à Kinshasa. Le leader du premier parti d’opposition en RDC était à Bruxelles pour raisons de soins médicaux.
 
Suite à la conférence de presse tenue par Edem Kodjo, le facilitateur du dialogue inclusif congolais, il y a seulement 72heures, annonçant la fin de pourparlers d’avant dialogue, L’UDPS commence à sortir ses griefs. Il ne participerait pas dialogue si ses revendications ne sont pas prises en compte, a déclaré Mr Mukeba.
 
Le leader du groupe politique en RDC nommé G7, monsieur Mwando Simba, accompagné des membres de ce mouvement a rencontré vendredi dernier, le facilitateur du dialogue inclusif congolais, Monsieur E. Nkodjo. Un seul sujet à cette rencontre :le dialogue national.
 
L’ancien rebelle Jean-Pierre Bemba a été condamné mardi à 18 ans de prison par la Cour pénale internationale (CPI). Il laisse en République démocratique du Congo le souvenir d’un chef autoritaire qui reste encore populaire à Kinshasa, neuf ans après son départ pour la prison de la CPI.
 
Kinshasa, 15 Juin 2016(ACP).-Le facilitateur du dialogue national, Edem Kodjo a reconnu mardi à Kinshasa, le seul dialogue convoqué par l’ordonnance présidentielle du 28 novembre 2015, au cours d’un point de presse. Selon M. Kodjo, c’est sur base de cette convocation du dialogue national par le Président de la République qu’il a été désigné comme facilitateur par l’Union africaine, soulignant que la communauté internationale appelle tous les parties prenantes en RDC à s’unir autour de lui.
 
Au lendemain du conclave de l'opposition congolaise organisé à Bruxelles, la Majorité présidentielle (MP), coalition au pouvoir en RDC, a rejeté vendredi les résolutions de ce forum, les qualifiant de « tentative de coup d'État institutionnel ».
 
Le commissariat général de la Police nationale congolaise (PNC) préconise l’établissement, sous l’autorité du commissaire provincial, d’un commandement opérationnel autonome avec des moyens humains, logistique et une infrastructure adéquats pour traquer le phénomène « Kuluna » qui a refait surface à Kinshasa.
 

1Page 6/64
64
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité