|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
710 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Aussi curieux que cela paraît, le M23 dit désapprouver la décision du Conseil de sécurité des Nations-Unies prise jeudi 28 mars. Dans son élan belliqueux, le M23 qualifie la décision de la Communauté internationale de provocation. Pour Bisimwa, le chef de la branche politique du M23 , sa rébellion est un groupe de citoyens ‘‘qui réclament la bonne gouvernance’’. Il n’a pas fait allusion aux méthodes utilisées par son groupe qui hérite des atrocités commises par toutes les rébellions pro-rwandaises, du RDC-Goma en passant par le CNDP.
 
28 mars 2013 – Le Conseil de sécurité a prorogé d'un an, jusqu'au 31 mars 2014, le mandat de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) et décidé de la doter d'une « brigade d'intervention ».
 
Lors de sa première visite en RDC, la Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Zainab Hawa Bangura, a estimé que ce type de violence constituait l'un des défis les plus urgents qui se posent aujourd'hui pour ce pays d'Afrique centrale,
 
Les Nations unies revoient leur doctrine de maintien de la paix qui donnait des missions purement d�fensives aux Casques bleus. Le Conseil de s�curit� devait adopter ce jeudi une r�solution mettant en place une �brigade d'intervention� en R�publique d�mocratique du Congo pour lutter contre les rebelles arm�s, une petite r�volution aux Nations unies.
 
Triste fin de règne pour les Bozizé chassés du pouvoir dimanche 24 mars par la coalition Seleka et qui ont atterri à Kinshasa dans le dénuement le plus complet, recueillis, comme ceux qui étaient sous leur coupe, pour des motifs humanitaires.
 
“J’ai été informé de ces crimes, mais je plaide non coupable’’, a anticipé Ntaganda mais la juge Ekaterina Trendafilova l’a remis sur la voie de la procédure, expliquant que l’objet de l’audience n’était pas de savoir s’il plaidait coupable ou non coupable. Les juges de la chambre préliminaire ont fixé la date de l’audience de confirmation des charges au 23 septembre prochain
 
Un sommet sur la sécurité dans l’Est de la République démocratique du Congo s’est ouvert, dimanche 24 mars à Oyo, la ville natale du président congolais Denis Sassou Nguesso. Les chefs d’Etat du Congo, de l’Ouganda, du Rwanda et de la République démocratique du Congo y ont participé. Les président Yoweri Museveni, Paul Kagame, Joseph Kabila et Denis Sassou Nguessou ont débattu de la paix dans la région des Grands Lacs, notamment dans l’Est de la RDC à la suite des accords sur la RDC conclus à Addis Abeba en Février dernier.
 
Les deux suspects accusés d’un complot contre le président Joseph Kabila au début du mois de février ont été présentés à la presse vendredi à Kinshasa par le ministre de l'Intérieur, de la décentralisation et des affaires coutumières, Richard Muyej Mangez.
 
Le général congolais Bosco Ntaganda s′est rendu à l′ambassade des Etats-Unis, à Kigali, le lundi 18 mars, afin d′être livré à la CPI, qui le recherche pour crimes de guerre. C′est ce qu'a fait savoir un communiqué des autorités rwandaises, confirmé par Washington. Les Etats-Unis ont indiqué être en train d'examiner la demande de Bosco Ntangada d'être transféré à la CPI. Recherché depuis 2006, ce général est l′ancien numéro deux de la rébellion majoritairement rwandophone du Congrès national de la défense du peuple (CNDP). Il avait succédé en janvier 2009 à Laurent Nkunda à la tête du mouvement, après l’arrestation de ce dernier par le Rwanda. En juillet 2012, SlateAfrique lui a consacré un portrait que nous vous proposons de relire.
 
Les évêques catholiques ont pris la résolution de placer des garde-fous autour du futur dialogue national, annoncé par le Chef de l’Etat lors de son message des vœux à la Nation. Les prélats réunis au sein de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont émis le vœu de voir ces négociations se tenir dans le respect de la Constitution. Ils l’ont exprimé dans un mémorandum remis au Chef de l’Etat vendredi 22 février.
 

1Page 33/71
71
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité