|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
679 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Etienne Kabila, célèbre pour ses activités anti-Kabila notamment pour avoir tenté, en 2002, de convaincre l’opinion que le Président Joseph Kabila n’était pas le fils de son père Mzee Kabila, fait partie du groupe dénommé Union des nationalistes pour le renouveau (UNR) dont 19 membres ont été inculpés, le jeudi 07 février, par un tribunal régional de Pretoria (Afrique du Sud) pour tentative de coup d’Etat visant à renverser le gouvernement de la RDC.
 
L’accord-cadre sur la paix dans l’Est de la RDC serait signé à la fin ce mois, a confirmé mercredi à New York, le secrétaire général adjoint de l’Onu chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous. Pour Hervé Ladsous, « Un tel accord clarifierait les engagements de la RDC en vue de réformer le secteur de la sécurité et l’armée et réaffirmerait l’autorité de l’État dans les provinces de l’Est ».
 
.Goma est à nouveau sous les menaces des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23). Le vice-président de la Société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota, l’a révélé à la presse lundi 4 février et il accuse cette rébellion de renforcer ses positions notamment à Munigi, Kibati, Kanyaruchinya et Buhimba, à une dizaine de kilomètre autour de la ville volcanique.
 
Le président de la République du Rwanda, Paul Kagame pense que la RDC demeure le seul problème de son pays. Il l’a déclaré lors d’une interview qu’il a accordé à la célèbre chaîne politique américaine CNN, a rapporté jeudi 31 janvier le journal Le Phare qui a jugé son ton brutal mais franc quand il s’agit de l’analyse des questions congolaises. Pour lui, de prime abord, "les gouvernants congolais devraient, logiquement tirer beaucoup d’enseignements dans la gestion des relations congolo-rwandaises".
 
C�est le v�u des chefs d'�tat-major des pays de l'Afrique australe et des Grands Lacs, lesquels ne croient plus en l'efficacit� de la MONUSCO et recommandent mercredi 23 janvier � Kampala, le remplacement de la mission onusienne par une force africaine, particuli�rement dans l'Est de la RDC.
 
Le dernier lieutenant de Roger Lumbala à l'Assemblée nationale lui a tourné le dos. Constantin Kasongo Munganga a, dans un point de presse animé jeudi 24 janvier à la RTNC2, désapprouvé et dénoncé le comportement ''anti-patriotique'' du président du RCD/N. ''Lorsque certains parmi nous posent des actes qui peuvent avoir des conséquences sur la population, on doit le dénoncer. Ce ne qu'en parlant de ça que je peux montrer ma position et être à l'aise à l'Assemblée nationale", a déclaré ce député RCD/N.
 
Le 22/01/2013.- Six semaines après leur début, les négociations de Kampala piétinent. La CIRGL et la SADC se sont résolues, le week-end dernier, de passer en force en déployant plus de 4 000 hommes dans le cadre de la Force internationale neutre. Cette force aura pour mission de traquer les groupes armés qui écument dans l'Est de la RDC (les rebelles du M23 et les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda).
 
Revue de l’accord du 23 mars 2009, questions sécuritaires, questions sociales, politiques et économiques, plan de mise en œuvre, le gouvernement et les rebelles du M23 se sont finalement mis d’accord, mercredi 16 janvier, sur l’ordre du jour des pourparlers, point d’achoppement des discussions entamés à Kampala depuis le 10 décembre 2012.
 
Les rebelles du M23 sont passés à l'offensive aux négociations de Kampala. Jeudi 17 janvier, ils ont sollicité l'annulation des résultats des élections de novembre 2011 et la mise en place du Conseil national de transition. Cette structure aura pour mission de revoir la Constitution, de former le gouvernement de transition, de mettre en place les institutions du pays et d'organiser les élections générales.
 
Dans une tribune publi?e dans Le Monde en date du 26 d?cembre 2012, un groupe de personnalit?s nous r?v?le que le drame qui se joue dans la r?gion des Kivus depuis vingt ans pourrait s'?vanouir "? l'instant". Il suffirait de modifier le mandat de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation de la R?publique D?mocratique du Congo (MONUSCO) pour "garantir la paix" et que chacun puisse enfin "vivre heureux".
 

1Page 32/68
68
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité