|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
685 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Onze pays africains ont signé dimanche à Addis Abeba un accord destiné à ramener la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo, notamment en renforçant la mission des Nations unies déployée dans la région pour y combattre les rébellions qui l’ensanglantent.
 
Bye-bye ‘‘Sun City’’, welcome ‘‘Sun City’’. Les données sur terrain tendent à le démontrer. Le dialogue national s’impose à tous. Dans cette optique, la mise sur pied d’un gouvernement d’union nationale empièterait sur la Constitution et consacrerait le non-respect du processus démocratique enclenché avec la tenue du dialogue intercongolais de Sun-City. La RDC en a connu d’autres et le cycle peut à nouveau s’ouvrir.
 
Les Etats-Unis d�Am�rique entendent accompagner la RDC dans la recherche de la solution au probl�me de l�ins�curit� qui se pose dans sa partie Est du pays. Le Premier ministre Matata qui revient du pays de l�Oncle Sam l�a affirm� jeudi 14 f�vrier au cours d�un point de presse tenu en son cabinet.
 
Ça commence à faire trop et taper sur les nerfs de la délégation du gouvernement à Kampala qui remet finalement en cause la ligne de revendications du M23, qualifiées ‘‘d’illégales, d’illégitimes et d’être sans objet’’ dans un document de quatorze pages remis mardi 13 février au facilitateur ougandais, Crispus Kayonga.
 
Le président de l’Assemblée nationale congolaise, Aubin Minaku a confirmé lundi 11 février la tenue du dialogue national annoncé par le président congolais Joseph Kabila lors de son discours à la Nation face aux deux Chambres du Parlement réunies en Congrès le 15 décembre 2012.
 
Les deux mois de discussion entre le gouvernement et les rebelles du M23 ont débouché sur un accord signé mercredi le 6 février à Kampala. Peu à peu, on commence à parler de réconciliation à Kampala. Chaque partie reconnaît, dans les conclusions du rapport sur l’évaluation de l’accord de paix du 29 mars 2009 (avec l’ancienne rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP)), une partielle application.
 
Etienne Kabila, célèbre pour ses activités anti-Kabila notamment pour avoir tenté, en 2002, de convaincre l’opinion que le Président Joseph Kabila n’était pas le fils de son père Mzee Kabila, fait partie du groupe dénommé Union des nationalistes pour le renouveau (UNR) dont 19 membres ont été inculpés, le jeudi 07 février, par un tribunal régional de Pretoria (Afrique du Sud) pour tentative de coup d’Etat visant à renverser le gouvernement de la RDC.
 
L’accord-cadre sur la paix dans l’Est de la RDC serait signé à la fin ce mois, a confirmé mercredi à New York, le secrétaire général adjoint de l’Onu chargé des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous. Pour Hervé Ladsous, « Un tel accord clarifierait les engagements de la RDC en vue de réformer le secteur de la sécurité et l’armée et réaffirmerait l’autorité de l’État dans les provinces de l’Est ».
 
.Goma est à nouveau sous les menaces des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23). Le vice-président de la Société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota, l’a révélé à la presse lundi 4 février et il accuse cette rébellion de renforcer ses positions notamment à Munigi, Kibati, Kanyaruchinya et Buhimba, à une dizaine de kilomètre autour de la ville volcanique.
 
Le président de la République du Rwanda, Paul Kagame pense que la RDC demeure le seul problème de son pays. Il l’a déclaré lors d’une interview qu’il a accordé à la célèbre chaîne politique américaine CNN, a rapporté jeudi 31 janvier le journal Le Phare qui a jugé son ton brutal mais franc quand il s’agit de l’analyse des questions congolaises. Pour lui, de prime abord, "les gouvernants congolais devraient, logiquement tirer beaucoup d’enseignements dans la gestion des relations congolo-rwandaises".
 

1Page 32/69
69
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité