|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
637 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

20/11/2012/ Après le contrôle de Goma par les rebelles du M23, la Monusco va continuer à supporter le gouvernement de la RDC, a déclaré le porte-parole de la mission des Nations unies en RDC, Madnodje Mounoubai. Au cours d’une interview accordée mardi 20 novembre à Radio Okapi, il a affirmé que les rebelles seront tenus responsables de toutes les violations des droits de l’homme qui se commettraient dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.
 
Kinshasa, le 19/11/2012.- A l’UDPS, on a frôlé la cacophonie. Ça commençait à entrer dans les habitudes des membres de ce parti le perpétuel recommencement. Un confrère a remarqué qu’on révoquait et nommait sans cesse dans ce parti. Le dernier en date c’est la nomination du Secrétaire général du parti, Bruno Mavungu. Si à Kinshasa, on a assisté à une levée de bouclier, il y avait plus de peur que de danger. La fronde n’avait pas de fondements légaux dans un parti légaliste. Notre reporter à Kinshasa a pu dénicher l’homme du moment de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social, Me Bruno Mavungu. Il est avocat de carrière et a fait toute sa carrière politique au sein de ce parti qui revendique encore aujourd’hui la victoire de son champion Etienne Tshisekedi à la dernière présidentielle de novembre 2011.
 
Le 17/11/2012.- Le Conseil de sécurité des Nations unies va se réunir en urgence samedi 17 novembre pour évoquer la situation en République démocratique du Congo, où des affrontements opposent les rebelles du M23 à l armée, selon des diplomates.
 
Au soir des affrontements de jeudi entre rebelles du M23 et armée régulière congolaise , le gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien Paluku avait fait état de la mort de 113 rebelles vêtus d’uniformes rwandais , mais vendredi les autorités provinciales ont établi le bilan à au moins 150 morts chez leurs adversaires.Les rebelles ont, quant à eux, démenti toute perte et fait état de neuf soldats ennemis tués.
 
Kinshasa, le 16/11/2012.- Etienne Tshisekedi devient fou ! Chaque fois qu’une fronde défie ses décisions, il exclut à bout de bras. Les dernières victimes à jour ne sont autres que ce qu’il convient d’appeler aujourd’hui la bande à quatre.
 
16 Novembe 2012 � Selon une enqu�te de l ONU publi�e mercredi, au moins 264 civils, dont 83 enfants, ont �t� ex�cut�s par des groupes arm�s op�rant au Nord-Kivu, en R�publique d�mocratique du Congo (RDC), entre avril et septembre 2012.
 
Kinshasa, le 13/11/2012.- Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo, effectuera de mercredi 14 à vendredi 16 novembre une visite d Etat en France. Au menu, une rencontre avec son homologue français Jean-Marc Ayrault mais également plusieurs ministres et des opérateurs économiques.
 
Le 07 novembre 2012.- La démocratie est une denrée qui se consomme désormais en RDC. L’élection des gouverneurs de la Province Orientale et du Bas-Congo l’a bien démontré. Les députés provinciaux étaient devant une rude épreuve, celle de choisir entre la compétence et les consignes. Au finish, c’est la compétence qui l’a emporté sur le mot d’ordre. Ainsi, Jean Bamanisa a été élu à Kisangani au détriment de Jean Tokole et Jacques Mbadu a pris le dessus sur Déo Nkusu à Matadi.
 
Le 31 oct 2012.- Jacques Mbadu et Jean Bamanisa, ce sont-là les deux vainqueurs des élections des gouverneurs de provinces organisées mercredi 31 octobre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), respectivement au Bas-Congo et dans la Province Orientale. Jacques Mbadu a battu à plate couture Deo Nkusu, 17 sur 11 (14 voix contre 12 au premier tour) et Jean Bamanisa, classé deuxième au premier tour avec 27 voix face à Jean Tokole crédité de 42, a renversé les vapeurs et s’est défait de son concurrent (48 voix contre 45).
 
28/10/2012 : C’est ce dimanche 27 octobre 202 que les députés des assemblés des provinces du Bas-Congo et de la Province –orientale ont voté pour élire leurs gouverneurs. Jacques Mbadu et Déo Nkusu au Bas-Congo et Jean Tokole et Jean Bamanisa en Province- Orientale s’affronteront le 31 octobre pour le 2e tour.
 

1Page 31/64
64
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité