|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
663 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Le gouvernement de Kinshasa a accusé jeudi les évêques congolais d'être à la solde de
 
09/09/2014 :Les principaux partis de l’opposition ivoirienne ont suspendu leur participation à la nouvelle commission électorale ivoirienne, cruciale pour l’organisation de la présidentielle d’octobre 2015, dénonçant la reconduction à sa tête de l’ex-ministre Youssouf Bakayoko.
 
Goma, 04/09 (ACP).- Le Général de Brigade Emmanuel LOMBE a été nommé nouveau commandant de la 8ème région militaire (Province du Nord-Kivu) en remplacement du Général Major Jean-Lucien Bahuma Ambamba décédé vendredi dernier en Afrique du Sud.
 
La formation d’un gouvernement de cohésion nationale ne devait plus tarder. Avec toujours Matata Ponyo Mapon aux commandes, le chef de l’Etat a préféré qu’on procède à un profond réaménagement en privilégeant, dans sa composition, la ligne de conduite définie le 25 août 2014 à Kingakati. La formation du gouvernement de cohésion nationale, décidé par les délégués aux concertations nationales, et réitéré le lundi 25 août 2014 par le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, devant le bureau politique de la Majorité présidentielle, n’est plus qu’un question d’heures.
 
Le 01/09/2014.- Après la cruelle et brutale disparition du colonel Mamadou Ndala l’année dernière, victime d’un guet apens lui tendu par des éléments de sa garde rapprochée, la 8me Région Militaire (Nord-Kivu) vient de subir un second coup dur avec le décès, le samedi 30 août dans un hôpital militaire d’Afrique du Sud, du général-major Lucien Bahuma Ambamba. Selon un communiqué officiel de l’état-major général des FARDC lu sur les antennes et le plateau de la RTNC, ce brave officier militaire a connu, le jeudi 28 août 2014, un AVC (Accident Vasculaire Cardiaque) pendant qu’il participait à une réunion mixte d’état-major en Ouganda, consacrée à l’accélération de la traque des rebelles ougandais de l’ADF (Alliance des Forces Démocratiques), encore actifs au Nord-Kivu.
 
29/08/2014: Le « Conclave » de la Majorité Présidentielle à Kingankati, le lundi 25 août 2014, n’a pas fini d’agiter le microcosme politique congolais. Dans les salons politiques de Kinshasa en particulier, l’idée de la rédaction d’une nouvelle Constitution, prélude à l’avènement de la 4me République, est commentée en sens divers.
 
29/08/2014: La fronde lancée par le parti du Conseiller spécial à la veille de la rencontre de Kingakati a pris les allures de «mort subite», à en croire certaines sources. Si l’ancien activiste de la Société civile est aujourd’hui à la tête du deuxième parti de la Majorité et a la réputation d’un homme tenace, il n’a visiblement pas les reins solides pour faire aboutir sa contestation.
 
C’est à peine perceptible, une guerre des coulisses fait rage entre l’Union Européenne et Washington. La scène politique congolaise est le théâtre de cet affrontement impitoyable entre les deux grands ennemis du bloc capitaliste. La situation rappelle celle ayant prévalu la veille de la chute du Maréchal jusqu’au bout, la France soutenue à distance par l’Union Européenne avait tenté de tacler la Maison Blanche dans les Grands Lacs africains. Point n’est besoin de rappeler ce que tout le monde sait sur le grand duel ayant mis aux prises les deux blocs depuis 1990 et dont le dénouement est intervenu 7 ans après, le 17 mai 1997.
 
Interpellé sur la proposition de Sassou Nguessou de rebaptiser la RDC ( République Démocratique du Congo) en Zaïre, « Que la république Démocratique du Congo revienne à son ancienne appellation qui était la République du Zaïre, afin d’éviter la confusion sur le Plan international ».
 
31/07/14- Le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major de l'armée de terre en République démocratique du Congo, a été
 

1Page 21/67
67
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité