|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
637 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

La dépouille de l’opposant historique congolais Étienne Tshisekedi, décédé mercredi à Bruxelles, est attendue à Kinshasa
 
Etienne Tshisekedi n’avait jamais cessé de rêver diriger un jour le plus grand pays d’Afrique francophone. Il est décédé d’une embolie pulmonaire à Bruxelles à l’âge de 84 ans, mercredi 1er février 2017. Jusqu’au bout de sa vie, Etienne Tshisekedi a cultivé son image de mythe politique.
 
La Majorité présidentielle a levé sa décision de signer sous réserve l’Accord global et inclusif, dans une déclaration rendue publique samedi au Centre interdiocésain où se poursuivaient encore les discussions sur quelques points pendants de l’arrangement particulier.
 
La dernière séance des discussions à l’interdiocésain, entre la majorité présidentielle, la société civile et l’opposition a été fructueuse. Si on peut le dire ainsi. Car l’un des points de blocage a été levé. Les parties sont d’accord pour créer trois postes de vice-président du conseil national du suivi des accords, CNSA.
 
Les parties prenantes au dialogue inclusif organisé sous l’égide des évêques catholiques ne s’accordent toujours pas sur quelques points en rapport avec la nomination du prochain Premier ministre et le Conseil national de suivi de l’accord (CNSA), a affirmé jeudi 22 janvier, le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), abbé Donatien Nshole.
 
Les Forces armées de la RDC (FARDC) repoussent une nouvelle incursion des ex-rebelles M23 sur le sol congolais. Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende l’a affirmé, dimanche 15 janvier, à Radio Okapi. Cette attaque, est-elle une manoeuvre politicienne pour distraire le peuple ou c'est un complot des voisins de la RDC, questionnent les observateurs?
 
Le Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), Mgr Marcel Utembi a sollicité mercredi 11 janvier 17, à Kinshasa à travers une vidéoconférence, le soutien du Conseil de Sécurité de l’ONU dans la mise en application de l’Accord du 31 décembre 2017 et l’organisation des élections.
 
Les parties prenantes aux négociations directes du Centre interdiocésain vont déposer à la médiation leurs propositions d’arrangement particulier pour la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre. A ce stade, seul Vital Kamerhe de l’UNC a déposé ce document au nom de l’opposition politique signataire de l’accord du 18 octobre. La Majorité présidentielle s’est réunie samedi pour adopter sa liste des propositions.
 
Faut-il craindre que l’accord politique signé le 31 décembre 2016 ne soit pas appliqué ou pas dans l’immédiat ? Car, les dernières déclarations de la Majorité présidentielle suscitent des interrogations. Après l’inquiétude de monsieur Atundu, le porte-parole de la majorité présidentielle, le ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, a estimé, ce lundi 2 janvier que le problème « d’exclusivité » demeurait.
 
La république démocratique du Congo sera encadrée par les repères issus du dialogue dirigé par la CENCO. Après trois semaines les négociations et discussions entre délégués signataires et non signataires de l’accord du 18 octobre 2016 viennent d’accoucher d’un accord inclusif. Ce qui a entraîné l’espoir pour une transition apaisée. Cette étape va déboucher à la tenue des élections dans un climat apaisé en 2017.
 

1Page 2/64
64
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité