|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
700 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Le Katanga vit peut-être ses derniers jours. Avant fin juin cette province du sud-est de la République démocratique du Congo qui cultive son particularisme doit éclater en quatre nouvelles régions conformément à une réforme territoriale qui divise l’opinion.
 
Les élections locales d’octobre en République démocratique du Congo sont réellement compromises ? Le rejet du projet de loi qui devait en fixer les modalités, par un front commun des députés de l’opposition et de la majorité contre ce texte jugé bâclé semble conforter cet avis.
 
Après le propos observé au dixième jour, le Chef de l’Etat, Joseph Kabila a repris, hier jeudi 11 juin, les consultations. Le programme du jour prévoyait successivement des entretiens avec les membres du corps diplomatique accrédités en RD Congo, les gouverneurs de provinces, et Christian Badibangi avec une délégation de six personnes.
 
L’Archevêque de Kinshasa soutient le dialogue. « Oui, c’est l’objet de tous les jours. Il faut qu’il y ait un dialogue (…) Pourvu qu’on ne dépasse pas les délais constitutionnels... », a laissé entendre le primat de l’Église catholique en RDC. La rencontre Joseph Kabila - Mgr Monsengwo a été à la Une de tous les médias locaux. Des correspondants des médias étrangers à Kinshasa n’ont pas non plus sevré leurs rédactions mères. Une très large couverture médiatique proportionnelle au statut des protagonistes. Considéré dans l’opinion publique kinoise comme le principal opposant en soutane au pouvoir en place, Mgr Monsengwo ira, ira pas au Palais de la Nation ?
 
Kinshasa 01/06/2015 : Le président de la RDC a reçu les représentations des confessions religieuses, ce lundi 1 juin 2015 dans ses bureaux du palais de la nation à Kinshasa. Ce balai des consultations a débuté ce matin vers 8h et s’est poursuivi jusqu’en fin d’après-midi. Elles reprendront demain mardi 2 juin 2015. Au sortir d’audiences, toutes les délégations ont exprimé leur souhait pour un dialogue afin de trouver un consensus pour les élections apaisées
 
Le président de la république démocratique du Congo, Joseph Kabila lance ce samedi 30 Mai des consultations en vue d’un dialogue. Avant de rencontrer les responsables des partis politiques de l’opposition e de la majorité, des chefs coutumiers, des groupes parlementaires, pour clôturer avec les diplomates accrédités en RDC et le chef de la Mission de l’ONU au Congo (Monusco), Martin Kobler, il a envoyé ses émissaires auprès des confessions religieuses pour recueillir leurs avis.
 
KINSHASA ; 27/05/2015.- Joseph Kabila fait le premier ménage dans son cabinet. Il a signé une ordonnance mettant de coté Beya Siku. L’ancien vice-ministre des Hydrocarbures est remplacé par Néhémie Mwilanya,
 
Henri Mova Sakani est le nouveau secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Il a été désigné vendredi 15 mai à l’issue du congrès extraordinaire de ce parti. Il succède à ce poste à Evariste Boshab qui a démissionné la veille. Dans son discours, le nouveau patron du parti présidentiel a promis de «faire la démonstration d’une autre manière de faire la politique». Il a indiqué que son parti devra adapter sa lutte en tenant compte des enjeux actuels pour être toujours victorieux.
 
Outre le culte d’action de grâce organisé à la cathédrale du centenaire, une visite au mausolée où repose le héros national M’Zée Laurent-Désiré Kabila a bouclée la cérémonie commémorative de la libération de la RDC du joug de la dictature du maréchal Mobutu. Pour commémorer le 18ème anniversaire de la libération de la République Démocratique du Congo de la dictature instaurée par le maréchal Mobutu, la journée du samedi 16 mai 2015 a été déclarée chômée sur toute l’étendue du pays et pour l’occasion plusieurs activités ont été organisées : un culte religieux à la cathédrale du centenaire et des recueillements au mausolée du soldat du peuple feu M’zée Laurent -Désiré Kabila.
 
La contestation populaire contre les autorités congolaises dans la région de Beni s’est élargie mercredi à d’autres villes de cette zone de l’est de la République démocratique du Congo frappée par une succession de massacres depuis octobre, selon plusieurs témoins.
 

1Page 19/70
70
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité