|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
653 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Le Sénat a jugé recevable, mardi 20 janvier, le projet de loi portant modification de la loi électorale, modifiée et adoptée le week-end dernier à l’Assemblée nationale. Après un débat approfondi, ce texte a été confié à la commission Politique, administrative et judiciaire (PAJ), appelée à examiner en profondeur et la remettre en discussion jeudi 22 janvier prochain.
 
Le 17 janvier est normalement un jour férié en République démocratique du Congo, pour commémorer la mort de Patrice Lumumba, mais l'Assemblée se réunira bien ce samedi à Kinshasa. Les élus ont été convoqués à la dernière minute, vendredi soir, afin d'examiner le projet de révision de la loi électorale. Les opposants dénoncent la méthode des autorités qu'ils accusent de vouloir passer en force. Ce projet de loi est très controversé en RDC, car il conditionne la tenue de l'élection présidentielle en 2016 aux résultats d’un recensement.
 
12/01/2015- Le chef négociateur de l'ex-rébellion congolaise du M23 a annoncé samedi sa démission, ce qui risque de compliquer encore un peu plus le processus de normalisation entre la République démocratique du Congo et ce mouvement.
 
Le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé jeudi le projet de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Monusco concernant les FDLR. La force de maintien de la paix de l'ONU et l’armée congolaise veulent lancer une offensive pour neutraliser les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda dans les territoires de l'est de la RDC.
 
Soixante ex-rebelles congolais du Mouvement du 23 mars (M23) exilés en Ouganda ont été rapatriés en milieu de semaine dernière dans le nord-est de la République démocratique du Congo voisine, a-t-on appris mardi de sources militaire et officielle.
 
Le 22/12/2014.- Les propos de Joseph Kabila-lors de son discours sur la nation-refusant des injonctions des partenaires dans les affaires internes de la RDC ne sont qu’un rappel du respect de la Convention de Vienne. Stanley Mbayo Pelesa, le président du Mouvement des indépendants réformateurs (MIR), un parti de la Majorité présidentielle, l’a affirmé samedi 20 décembre au cours d’un point de presse consacré à l’analyse du discours du chef de l’Etat.
 
Le 15/12/2014.- La dernière prestation du genre remonte au 23 octobre 2013. C’était dans la foulée des Concertations nationales ouvertes le 7 septembre et clôturée le 8 octobre en présence d’une délégation du Conseil de sécurité de l’Onu alors en tournée dans la région des Grands-Lacs. Ce petit détail est important dans la mesure où plusieurs forces politiques et sociales n’ont attendu du discours de ce lundi 15 décembre 2014 que la position du Président Joseph Kabila par rapport au dialogue qu’elles réclament sur base de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et de la Résolution 2098 du Conseil de sécurité. Ils ont été servis au-delà de leurs attentes. D’autant plus que le Président de la République, qui a réaffirmé sa main tendue, a déploré
 
La députée du Mouvement de libération du Congo (MLC) Eve Bazaiba a été nommée secrétaire générale de ce parti de l’opposition. Cette décision rendue publique dimanche 14 décembre par l’inspecteur général du MLC, Jacques Djoli, a été prise par le président du parti Jean-Pierre Bemba, actuellement détenu à la Cour pénale internationale (CPI) à la Haye. Eve Bazaiba remplace à ce poste Thomas Luhaka, nommé vice-Premier ministre dans le nouveau gouvernement congolais.
 
14/12/2014 : Des envoyés spéciaux de la communauté internationale se sont inquiétés samedi de la lenteur de la mise en oeuvre d'un accord de paix avec les rebelles du M23 qui sévissaient dans l'est de la République démocratique du Congo.
 
Le Collège des Fondateurs du Mouvement de libération du Congo, qui a « appris la nomination de 3 Hauts cadres du Parti au sein du gouvernement de cohésion nationale », a exhorté Thomas Luhaka (vice-Premier ministre, ministre des PT-NTIC), Germain Kambinga (ministre de l’Industrie) et Egbwake Ya’Ngembe Omer (ministre de l’Aménagement du territoire, Urbanisme et Habitat) à « travailler dans l’intérêt supérieur de la Nation, et ne pas trahir l’esprit républicain qui a toujours caractérisé le combat du MLC ».
 

1Page 18/66
66
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité