|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

POLITIQUE

La recherche du mot clé [ POLITIQUE ] donne le résultat suivant:
650 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

La Monusco réitère sa volonté d’apporter son soutien à Edem Kodjo, envoyé spécial de la présidente de la commission de l’Union africaine, chargé de mener des consultations en vue du dialogue politique en RDC. Le porte-parole intérimaire de la mission onusienne, Charles Antoine Bambara, l’a affirmé mercredi 20 janvier, à la conférence hebdomadaire de l’Onu.
 
11/01/2016 : Depuis Bruxelles où il est en convalescence, le patron de l’Udps Étienne Tshisekedi, s’est adressé aux congolais via une vidéo pour leur présenter ses voeux pour 2016. Il a délivré un message hautement politique comme on pouvait s’y attendre.
 
Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a affirmé mardi 22 décembre que le chef de l’Etat, Joseph Kabila, était ouvert à la relance des opérations conjointes entre l’armée congolaise et la Monusco pour neutraliser les rebelles ougandais des ADF.
 
17/12/2015 : L’enrôlement des majeurs et le problème du fichier électoral sont les deux préalables majeurs de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) , avant de publier un nouveau calendrier électoral. Le président de la Centrale électorale, Corneille Nangaa Yabeluo, l’a affirmé mercredi 16 décembre au cours d’une conférence de presse organisée au siège de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), à Kinshasa.
 
13/12/2015 : Le gouvernement de la République démocratique du Congo a accusé dimanche les autorités sénégalaises d’accueillir une réunion d’une quarantaine d’opposants et d’acteurs de la société civile, destinée, selon Kinshasa, à
 
08/12/2015: Saïd Djinnit n’a pas réussi à plier l’inoxydable Etienne Tshisekedi. L’UDPS est restée intransigeante sur les préalables à la tenue du dialogue convoqué par le président Kabila. Elle campe sur ses positions antérieures en rapport avec l’organisation, l’accompagnement et le suivi de la communauté internationale, en conformité avec l’accord-cadre d’Addis-Abeba de février 2013 qui fixe l’étendue de l’intervention des Nations unies dans la tenue d’un dialogue politique en RDC. A l’UDPS, le ton est une fois de plus monté d’un cran, assorti de nouveaux préalables !
 
29/11/2015 : Le président de la république, Joseph Kabila a convoqué le dialogue national inclusif, comme le souhaitait la classe politique congolaise. Un comité préparatoire sera mis en place afin de conduire les travaux. La communauté internationale ne pourra intervenir qu’en cas de difficulté majeure.
 
27/11/2015 : Une réunion extraordinaire, un point à l’ordre du jour, c’est le caractère de la rencontre du chef de l’état avec l’équipe gouvernemental le jeudi 26 au palais de la nation, à Kinshasa. Joseph Kabila a annoncé sa volonté de recevoir les responsables des partis politiques avant de convoquer le dialogue national.
 
22/11/2015 : Le secrétaire général de l’UDPS, me Bruno Mavungu a tenu un meeting le dimanche 22 novembre 2015 , au siège du parti à Limete. Devant une foule des sympathisants et quelques responsables du parti, dont Felix Tshisekedi, fils du leader Etienne Tshisekedi, Il a appelé la base du parti à la patience et invite le chef de l’état, Joseph Kabila a convoqué très rapidement le dialogue national.
 
19/04/2015 : Alors que son ultimatum lancé au Secrétaire général de l’ONU pour convoquer le Dialogue national expire dans douze jours, soit le 30 novembre 2015, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) constate un grand flou autour de la tenue de ce forum. Compte tenu du flottement enregistré depuis le mois de juin, ce parti politique soupçonne la Majorité présidentielle de ne pas avoir la volonté de matérialiser ce projet.
 

1Page 10/65
65
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité