|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

La recherche du mot clé [ Politique ] donne le résultat suivant:
663 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Les bailleurs de fonds ont annoncé vendredi un financement de 528 millions de dollars pour soutenir l’acheminement de l’aide humanitaire en République démocratique du Congo (RDC) où au moins 13 millions de personnes, dont un tiers de déplacés internes, ont besoin d’une assistance humanitaire d’urgence cette année.
 
Le président de la commission électorale, Corneille Nangaa, se résigne à vivre sous le feu croissant des attaques jusqu'aux élections du 23 décembre 2018 qui doivent organiser le départ du président Kabila en République démocratique du Congo.
 
Un jeune homme aurait été tué par les agents de la police, vendredi dernier à Matadi. Il a été frappé puis lynché par des pierres et son corps abandonné en pleine rue, devant le siège de l’assemblée provincial. Selon, les témoins, aucun agent de la police, ni les députés provinciaux n’ont tenté de mettre fin à cette bavure policière.
 
Près d’un mois après son arrivée à Paris, Bruno Tshibala n’est toujours pas rentré à Kinshasa. De sources concordantes, des raisons de santé ont contraint le Premier ministre de la RDC à prolonger son séjour. Il a notamment subi une nouvelle opération à l’œil gauche en urgence, le 15 mars.
 
Une municipalité du sud de l'Italie a confirmé à Jeune Afrique que « Moïse Katumbi d'Agnano » avait bien détenu la nationalité italienne entre 2000 et 2017. Cette situation, contraire au droit congolais, pourrait porter préjudice à la candidature de l'opposant à l'élection présidentielle, prévue pour décembre prochain.
 
Le Parti Lumumbiste Unifié, PALU a un nouveau secrétaire général permanent, en la personne de Wolf KIMASA. Il a été nommé par le président Antoine Gizenga ce vendredi, en remplacement de Lugi Gizenga. « J’ai reçu mission de l'unité du parti, de la redynamisation des activités et surtout d’amener le parti vers les élections », a dit le successeur de Lugi Gizenga au poste de secrétaire permanent du PALU.
 
La répression des marches de catholiques contre le président Joseph Kabila des 31 décembre et 21 janvier derniers en république démocratique du Congo a fait 14 morts, selon une commission d’enquête mixte gouvernement/société civile qui contredit la version de l’exécutif parlant jusqu’à présent de deux morts.
 
La soudaine résurgence des violences intercommunautaires dans l’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a provoqué la fuite de dizaines de milliers de civils, dont beaucoup de femmes et d’enfants traumatisés, dans des conditions précaires vers l’Ouganda ou la capitale provinciale Bunia.
 
Les accrochages se sont déroulés mardi 13 février après-midi vers Bikenge, dans le parc des Virunga, au pied du mont Visoke. La RDC accuse l'armée rwandaise d'avoir fait une incursion sur son sol et a saisi le mécanisme conjoint de vérification de la région des Grands Lacs (CRIGL) pour enquêter. Il y aurait des morts dans chaque camp.
 
Huit personnes ont trouvé la mort dimanche en République démocratique du Congo, et une centaine d’autres ont été arrêtées, en marge des manifestations de catholiques contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, muet sur son avenir politique dans ses vœux aux Congolais.
 

  Page 1/67
67
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité