|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

La recherche du mot clé [ Politique ] donne le résultat suivant:
737 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Face à la situation de crise politique, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui n’en pouvait plus de cogérer en contexte de coalition, a pris dans une adresse publique solennelle urbi et orbi, l’option de consulter différentes forces socio-politiques du pays pour une nouvelle Union Sacrée de la Nation.
 
La Consultation Nationale actuelle n’a rien d’égal avec les Consultations Populaires de feu le Maréchal MOBUTU, avec au secrétariat, des sommités de la trempe de Edouard Mokolo wa Pombo, lesquelles rendirent plus que célèbre le prélat catholique Mgr Laurent Mosengwo Pasinya avec un Mémo divulgué au titre d’un vrai Scoop par Jeune Afrique.
 
Ce vendredi 23 octobre 2020, dans son adresse à la nation, le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi a décidé d’ouvrir la voie à des nouvelles consultations des leaders politiques et des représentants de la société civile.
 
En 2010, le rapport du Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l'Homme avait suscité beaucoup d'espoir en République démocratique du Congo. Mais devant la complexité de juger les criminels, aucune sanction n'a encore été prise.
 
Les présidents congolais, ougandais, rwandais, angolais et burundais devaient se rencontrer à Goma, en RDC, mais Bujumbura avait déjà décliné sa participation. Ce mini-sommet était attendu par plusieurs afin de découvrir la vérité sur l’état de santé du président rwandais.
 
Notons-le. Il n’est pas dans les habitudes des congolais de saluer les bonnes actions, surtout lorsque celles-ci émanent des personnalités qui ne sont pas forcément de son obédience.
 
Les communautés locales d’Inga, représentées par leurs six clans ont rencontré ls journalistes de Matadi, le 26 août. Ils ont exprimé leurs craintes sur leur sort au sujet du projet Inga 3.
 
Alors que la fièvre hémorragique « Ebola » fait sa réapparition à Mbandaka, où une dizaine des cas ont été détectés, des manifestants ont de nouveau battu le pavé dimanche à Kinshasa, en RDC, pour protester contre le choix d'un nouveau président à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il s’agit de la troisième marche de ce type en dix jours. Toutes ont été interdites par les autorités.
 
L’Agence nationale de renseignements a perquisitionné les locaux de la Cour constitutionnelle à Kinshasa dans le cadre d’une enquête sur une présumée démission du président de la plus haute Cour de justice en République démocratique du Congo, rapporte ce lundi la presse congolaise.
 
Dans son discours adressé à la nation le 30 juin 2020, à l’occasion de soixante ans de l’indépendance de la RDC, le président Felix Tshisekedi a élevé Joseph KASAVUBU, au rang de héros national.
 

  Page 1/74
74
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité