|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

La recherche du mot clé [ Politique ] donne le résultat suivant:
693 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

La Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo doit commencer à examiner mardi le recours contestant les résultats de la présidentielle du 30 décembre introduit par l'opposant Martin Fayulu, qui espère ainsi rétablir
 
Les élections congolaises continuent de livrer des résultats hors normes: la République démocratique du Congo s'achemine vers une cohabitation sans précédent entre un président issu de l'opposition et le pouvoir sortant qui garde la majorité au parlement.
 
La Commission électorale nationale indépendante a proclamé, dans la nuit de mercredi à jeudi, l'opposant Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle en RD Congo, selon des résultats provisoires rejetés par son concurrent Martin Fayulu.
 
La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a annoncé pour mercredi, 23 h, la publication des résultats provisoires de la présidentielle en République démocratique du Congo. Des militants d'opposition ont commencé à se rassembler. Chacun dans son quartier général respectif.
 
Le pouvoir de Kinshasa a fait couper le réseau Internet et les signaux des certaines radios et télévisions privées, pour éviter une propagation trop soutenue des résultats des bureaux de vote, avant la publication officielle par la CENI.
 
L'heure critique du dépouillement va commencer dimanche soir en République démocratique du Congo où l'engouement pour des élections générales historiques trois fois reportées s'est confirmé tout au long de la journée.
 
Les risques de violences demeurent élevés à la veille des élections dimanche en République démocratique du Congo où les deux principaux candidats de l'opposition ont refusé de signer un document
 
En RD Congo, la Commission électorale nationale indépendante a officialisé jeudi en début de soirée le report du scrutin présidentiel de sept jours. L'élection pourrait se tenir le 30 décembre 2018 sur l'ensemble du territoire congolais.
 
Le candidat du président Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, a tenu lundi sa première réunion publique à Lubumbashi (sud-est), capitale du Katanga minier que se dispute le pouvoir et l'opposition à l'approche de l'élection présidentielle le 23 décembre en République démocratique du Congo.
 
La religion joue un rôle-clé dans la campagne et les rapports de force politiques pour les élections cruciales prévues le 23 décembre en République démocratique du Congo. Ce dimanche, les yeux sont tournés vers une messe en plein air dans un stade à Kinshasa pour célébrer l’inauguration du ministère.
 

  Page 1/70
70
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité