|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Afrique

La recherche du mot clé [ Afrique ] donne le résultat suivant:
419 enregistrements trouvés dans notre base de données Berger-Media.info

Abdallah Hamdok, investi Premier ministre soudanais mercredi, est un économiste chevronné qui devra s'atteler à redresser un pays à l'économie exsangue. Né en 1958, M. Hamdok a fait carrière dans des organisations internationales et régionales, notamment comme secrétaire exécutif adjoint de la Commission économique pour l'Afrique de l'ONU à Addis Abeba.
 
Les belligérants en Libye ont donné leur accord sur le principe d'une trêve pendant les festivités de l'Aïd al-Adha, donnant l'espoir d'un répit pour le pays, qui a connu le même jour un attentat meurtrier contre un convoi de l'ONU.
 
Le candidat du pouvoir, Mohamed Cheikh El-Ghazouani, a été proclamé lundi élu au premier tour président de Mauritanie par le Conseil constitutionnel, qui a rejeté les recours de ses adversaires de l'opposition pour
 
Le général Awad Ibn Ouf, nouvel homme fort du Soudan, va tenter d'apaiser la contestation qui secoue le pays depuis près de quatre mois, mais risque de se retrouver sans soutien international vu son implication dans des crimes de guerre présumés au Darfour.
 
Au lendemain de la destitution d'Omar el-Béchir, resté 30 ans au pouvoir au Soudan, les militaires au pouvoir démentent vendredi avoir mené un coup d'Etat et s'évertuent à rassurer la communauté internationale ainsi que les manifestants qui, eux, veulent leur départ.
 
L'Algérie est secouée depuis le 22 février par une contestation populaire massive, née de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat présidentiel, qui l'a finalement obligé à démissionner.
 
Le Conseil constitutionnel algérien
 
Le nouveau Premier ministre soudanais a prêté serment dimanche alors que les manifestants sont une nouvelle fois descendus dans la rue pour réclamer le départ du président Béchir, qui a imposé l'état d'urgence dans l'ensemble du pays et limogé le gouvernement.
 
Les Sénégalais ont voté dimanche en nombre pour reconduire le président sortant Macky Sall ou porter leur suffrage sur l'un de ses quatre adversaires, une concurrence inhabituellement dégarnie dans un pays avide de joutes démocratiques.
 
Un accord de paix entre le pouvoir en Centrafrique et les groupes armés qui contrôlent la majorité du territoire national a été signé mercredi à Bangui, relançant l'espoir d'une fin prochaine des violences qui ravagent ce pays depuis 2013.
 

  Page 1/42
42
Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité