|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

RDC : Les obsèques de Etienne Tshisékedi créent des polémiques dans l’opinion congolaise.
Écrit par Berger Media - Publié le 28/05/2019
  

Au moment où les ouvriers s’attèlent pour achever le Mausolée de Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, l’opinion congolaise se déchire sur le coût de ce chantier et sur les honneurs qui lui seraient réservés.

Sur la route de la Nsele, dans la commune qui porte le même nom, un espace de plus d’un hectare a été requestionné. Une partie de cette route a subi un rafraîchissement pour l’occasion et le stade de « Marthyr » a été vêtu de sa plus belle robe.

C’est dans les taxis et les salles d’attente que les congolais discutent sur la cérémonie que la présidence de la république réserve à l’ancien leader de l’UDPS, et ancien premier ministre du zaire, père du président actuel ; Felix Tshilombo Tshisekedi.

Si aucun chiffre n’est avancé officiellement, certains estiment que l’enterrement du « sphinx de Limeté » a couté près de 2,5 millions de dollars au gouvernement congolais. Seulement, à cause de cette cérémonie qui se veut grandiose que certaines infrastructures ont été rénovés. Doit-on attendre que les cérémonies soient organisées pour rénover les routes et autres bâtiments publics, se demandent les congolais. « Eza na tina moko te, ça ne sert à rien », lance un monsieur. « Bazenla ekotikala mpo na mboka », les routes resterons pour le pays, réplique l’autre. Le chauffeur qui conclu : «  Bongo ya Gizenga, tina tee », Et la tombe de Gizenga, ça ne vaut rien.  

Sur les réseaux sociaux, le devis de la RTNC pour la retransmission en direct des obsèques a été divulgué. La télé publique demande plus de 52 milles euros. Selon un journaliste de la chaîne nationale, qui garde son anonymat, toutes les transmissions présidentielles et autres ont été facturées par la chaine. « Rien est gratuit. D’ailleurs, pourquoi doit-on faire exception aujourd’hui ? Qui paiera les techniciens et journalistes qui travaillerons ce jour là ?

Pour donner suite à ces polémiques, la présidence de la république démocratique du Congo promet toute la lumière sur cette question.

La dépouille de EtienneTshisekedi arrive ce 30 mai à Kinshasa et sera mis au mausolée le 1er juin 2019. Même les morts possèdent le pouvoir de faire parler les vivants.

 

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité