|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Act. en Images

NIGERIA : Quatre agriculteurs abattus par Boko-Haram
Écrit par Berger Media - Publié le 26/11/2018
     

Des combattants du groupe jihadiste Boko Haram ont tué quatre agriculteurs, près de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris lundi auprès de témoins.

Des dizaines d'islamistes armés ont attaqué lundi un groupe d'agriculteurs qui travaillaient dans leurs champs près de Jiddari-Polo, a témoigné l'un d'eux. "Ils ont capturés six d'entre nous pendant que les autres s'échappaient. Ils en ont découpé quatre à la machette qui sont morts sous mes yeux et un cinquième a été grièvement blessé", a raconté à l'AFP le seul survivant, Mala Umara.

Cet homme âgé de 75 ans, a été épargné par les jihadistes, qui lui ont remis un message à transmettre aux militaires déployés dans la région, les mettant en garde contre une attaque imminente de leurs positions. "Ils m'ont répété trois fois ce message pour être sûrs que j'allais bien leur communiquer", a expliqué Mala Umara.

Un autre agriculteur, Abba Muhammad, qui a échappé aux jihadistes, a confirmé l'attaque, de même que le responsable d'un milice pro-gouvernementale de Maiduguri.Boko Haram a intensifié ses attaques contre les agriculteurs et les bûcherons, qu'il accuse de relayer à l'armée des informations sur les mouvements des jihadistes.

L'armée nigériane subit également des pertes de plus en plus importantes face aux jihadistes, qui multiplient ces derniers mois les attaques de bases militaires dans le nord du Nigeria. Depuis juillet, on a recensé au moins 17 attaques contre des bases militaires, quasiment toutes situées dans la région du pourtour du lac Tchad.

Au moins 44 soldats ont ainsi été tués la semaine dernière à Metele, selon des sources de sécurité, apportant un nouveau démenti aux affirmations des autorités selon lesquelles les combattants de Boko Haram sont "techniquement vaincus". Plus de 27.000 personnes ont perdu la vie depuis le début de l'insurrection jihadiste en 2009 et 1,8 million de personnes ne peuvent toujours pas regagner leurs foyers.

 

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité