|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Société

Deux transformateurs électriques aux quartiers SAICO et Seka Mbote de la ville de Boma.
Écrit par Berger Media - Publié le 16/12/2016
  

Le gouverneur Jacques Mbadu Nsitu, dans sa détermination de mettre un terme au délestage dans le secteur de la distribution du courant électrique au Kongo Central et dans la ville de Boma en particulier, a , après le quartier Nkondo Luthérienne, remis le week-end dernier un transformateur électrique d’une capacité de 1.450 KVA au quartier SAICO, dans la commune de Nzadi et un autre d’une capacité de 630 KVA au quartier Seka Mbote, dans la commune de Kabondo. Une foule compacte d’habitants de la ville portuaire a assisté à l’événement, avec la satisfaction de recevoir ce don combien précieux du gouverneur de province du Kongo Central.


Au quartier SAICO, le gouverneur Mbadu a rappelé avoir remis, il y a 5 ans, un transformateur d’une capacité de 630 KVA à ce quartier alors nouvellement loti, pendant que ce quartier n’avait encore que très peu d’habitants. Maintenant, compte tenu de l’augmentation de la démographie, a-t-il reconnu, il était nécessaire qu’un transformateur d’une forte capacité y soit installé, concrétisant ainsi une coopération exemplaire entre la Société nationale de l’électricité ‘’SNEL’’ et le gouvernement provincial du Kongo central.

Le transporteur de 1.450 KVA a été débarqué le vendredi pour être installé et mis en service le samedi, sous l’œil vigilant du gouverneur de province, Jacques Mbadu Nsitu lui -même, en mission de travail dans son fief électoral de Boma. La population locale a salué avec enthousiasme ce geste, surtout qu’il intervient à la veille des fêtes de fin d’année. Après l’installation et la mise en service de ce transformateur du quartier SAICO, Jacques Mbadu a tourné le regard vers le quartier Seka Mbote, principalement au marché Nkondo où l’on déplore plusieurs cas d’insécurité en raison de l’obscurité due à une panne du transformateur de 630 KVA, depuis deux semaines. Une solution a été immédiatement trouvée. Un autre transformateur neuf de même capacité a été déposé le samedi sur le site de Nkondo par le gouverneur qu’accompagnaient les techniciens de la SNEL, en présence de la population bénéficiaire.

Au quartier SAICO, dans la commune de Nzadi comme à Seka Mbote dans la commune urbano-rurale de Kabondo, le gouverneur de province s’est montré très attentif aux travaux de mise en service de ces nouveaux transformateurs. Il a insisté sur le suivi de la maintenance de ces équipements coûteux et a recommandé à la population de veiller à la protection de ce patrimoine commun, avant de rassurer les uns et autres quant à sa volonté de doter le quartier SAICO des bonnes routes et de l’eau potable, cela, au terme des travaux de bétonnage des routes du Centre-ville et du quartier Mbangu.

A Seka Mbote, la population ne cachait pas sa joie de voir se terminer le cauchemar enduré deux semaines durant où, du fait de l’obscurité, l’insécurité s’est accentuée, avec la présence de ces bandits urbains (KULUNA) qui dévalisent les maisons des paisibles citoyens. Les couche-tard, jeunes et moins jeunes, des deux sexes, ne boudaient pas leur plaisir non plus, ayant été obligés à cause de nuits incertaines, de se priver de leurs rondes nocturnes à travers les bars du quartier, à cause des expéditions de ces bandits et voleurs armés des machettes qui les terrorisaient sur le chemin de retour à leur domicile. Dans une ville de Boma sans électricité, il ne fait plus beau vivre, a relevé un autre habitant de Seka Mbote, qui a remercié le président de la République Joseph Kabila pour son soutien au gouverneur Jacques Mbadu, le seul et unique gouverneur de tous ceux qui sont passés à la tête de cette province, à s’être préoccupé de reconstruire Boma..

Week-end finalement paisible et plein de chaleur que celui que Jacques Mbadu a passé à Boma, en complicité avec une population toute à sa dévotion, qui lui a fait un triomphe, après le tumulte causé à Matadi par un quarteron de politi cailleurs manœuvrés, sans personnalité, aux visées diaboliques, qui ont concocté une motion de la honte pour déstabiliser l’Exécutif provincial du Kongo-central. Lors de ses intenses activités à travers la ville, une fois de plus, les habitants de Boma se sont empressés autour du gouverneur Mbadu, pour prouver leur attachement envers leur élu, en offrant un bain de foule imposant à celui qui a permis à la ville de Boma de revêtir une nouvelle robe et de se montrer véritablement à la hauteur de sa devise : «Boma pas deux». «Sans Jacques, Boma serait totalement insalubre, sans routes, et sans courant électrique de qualité», a synthétisé un quidam, se disant, les yeux embués, malheureux de voir comment des fils du Kongo central pouvaient, en s’acoquinant avec un ministre du Kasaï, se déchainer contre leur frère gouverneur, sans une raison plausible.

 

La Cité Africaine

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité