|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Sports

CHAN 2016: Le feulement des Léopards de la RDC, un après-midi à Huye.
Écrit par Berger Media - Publié le 22/01/2016
     

21/01/2016: Les Léopards ont mis sous leur coupe les Palancas Negras dans le premier match de la seconde journée du Groupe B à Huye. Hormis les cinq premières minutes, les Angolais ont paru incapables de résoudre l’équation mise en place par Florent Ibenge qui avait choisi d’aligner la même formation que celle victorieuse de l’Ethiopie, à une unité près, Yannick Mulanga remplaçant Guy Lusadisu, auteur du premier but des Léopards dans la compétition.

 

Après une ou deux incursions intéressantes de Yano aux abords de la surface de Ley Mutampi, les Congolais allaient très rapidement ouvrir le score. Sur un corner joué par Héritier Luvembu qui provoque une belle confusion dans la surface, le gardien Landu relâche le ballon dans les pieds de Nelson Munganga. Premier but pour les Léopards (8’). Il ne faudra pas longtemps pour voir les rouge et bleu doubler la mise. Une longue balle en profondeur légèrement excentré sur le côté gauche de la zone de vérité. Jonathan Bolingi adresse d’une balle en cloche légèrement en retrait trouve l’autre attaquant Meschak Elia qu, dans un premier temps, cafouille sa reprise. Mais le ballon reste devant lui ; il le fait rebondir puissamment devant le pauvre Landu qui regarde l’objet rond lui passer au-dessus de la tête (17’). Cela fait 2-0.

 

Landu n’est pas au bout de ses peines puisqu’il encaisse un troisième but. La faute à une grosse faute de main. Il a relâché le ballon devant Jonathan Bolingi.

La domination des camarades de l’ancien (il n’a que trente ans !) Joël Kimwaki n’a pas été écrasante. Ils ont su exploiter les mauvais placements et la passivité de la défense angolaise et des grosses bévues de Landu.

Au cours des quarante-cinq premières minutes, le successeur de la légende Robert Kidiaba en sélection, Matampi n’avait été que peu sollicité faisant bien ce qu’il avait à faire.

Avec trois buts d’avance, le match était plié. Pourtant il y aura encore des buts à Huye. Le premier pour les Angolais. Sur une ouverture de Yano, Gelson se présente seul devant le gardien congolais et marque (75’). Et puis Merveille Bope redonne un avantage de trois buts aux siens en délivrant une tête croisée de La droite vers la gauche qui lobe Landu (82’). Réalisation parfaite.

Les Angolais parachèveront le score de la rencontre en inscrivant leur deuxième but avec la complicité du capitaine congolais, Kimwaki qui contre un tir de Yano directement dans son but (84’). Score finale, 4 à 2.

 

Les Congolais ont fait le boulot en ne donnant pas l’impression d’être à leur maximum. Qui veut aller loin épargne sa monture. Les Léopards, si on peut ainsi s’exprimer, en ont encore sous la semelle alors qu’avec leurs six points ils sont  presque sûrement en quart de finale.

 


Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité