|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

RDC, Retour au calme après les combats
Écrit par Berger Media - Publié le 08/11/2008
  

La trêve entre l'armée congolaise et les rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) a été rompue vendredi à la mi-journée, à une dizaine de kilomètres de Goma, très exactement au niveau du camp de déplacés de Kibati.

Selon plusieurs sources sur place, il s'agirait d'un petit accrochage, d'une quinzaine de minutes, assez pour pousser une nouvelle fois sur la route des centaines de personnes. Des soldats de la 18e brigade se sont ensuite repliés en direction de Goma, pour laisser la place à environ 200 militaires parlant portugais.

Le commandant de la région militaire, le général Vainqueur Mayala, assure que ce ne sont pas des Angolais, mais des soldats formés en Angola. Lorsque ces hommes sont passés à l'action en début d'après-midi, les combats sont devenus très intenses. Sur le front, on pouvait entendre des tirs d'armes légères et d'armes lourdes.

Les affrontements, dont chaque partie se rejette la responsabilité, se poursuivaient, alors que le patron de l'armée congolaise dans la région aurait, selon ses dires, demandé à ses hommes de mettre un terme à la bataille.

Et les casques bleus ne sont pas intervenus pour faire respecter un cessez-le-feu qui semble chaque jour plus virtuel. A Goma, cette reprise des combats entre les forces armées congolaises et le CNDP suscite l'inquiétude de la population. Dans l'après-midi, la plupart des boutiques avaient fermé leurs portes.

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité