|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Politique

UDPS : Bruno Mavungu évoque la « trahison » et crée son parti politique.
Écrit par Berger Media - Publié le 15/08/2016
  

Maitre Bruno Mavungu, l’ancien secrétaire général de l’UDPS  a dénoncé ce lundi 15 août 2016 ce qu’il qualifie « d’ambitions mal gérées». C’était au cours d’une conférence de presse organisée ce lundi 15 août à Kinshasa.

A la suite de son limogeage par Etienne Tshisekedi, le leader de l’UDPS, Me Bruno Mavungu a dénoncé les décisions de son président, qu’il qualifie « d’ambitions mal gérées».

 Au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa il a déclaré : « la trahison qui vient de frapper à nouveau à la porte de l’UDPS pour réduire ce grand esprit national à une dimension nationale ».

Sans donner la dénomination, l’avocat Mavungu envisage de créer un nouveau parti politique :          « Tous ceux qui se reconnaissent descendants de nos 13 parlementaires continueront avec nous ce combat pour l’établissement d’un Etat de droit en RDC, » a-t-il dit.

S’il s’est attaqué clairement à l’UDPS en général et à Félix Tshisekedi, en particulier, mais n’a pas osé critiquer ouvertement Etienne Tshisekedi :  « Pour notre Président le Docteur Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, il y a lieu de lui rassurer que tout  son combat politique ne sera jamais foulé au pied, donc son héritage politique sera perpétué,» a dit Mavungu.

Bagarre entre les jeunes de l’UDPS et les pro Bruno Mavungu : Deux blessés graves.

Les militants pro Bruno Mavungu et les jeunes de l’UDPS se sont affrontés lors de la conférence de presse de Me Mavungu, à l’ancien siège de l’UDPS situé 10e rue de la commune de Limete , à Kinshasa. Les militants pros Bruno Mavungu et les jeunes de l’UDPS se sont affrontés faisant deux bléssés.

Selon un témoin, Ils étaient environ 50 personnes dont les partisans de Bruno Mavungu. Ils étaient tous violents. Certains étaient armés de machettes et des barres de fer. La bagarre était très engagée. Les véhicules ne circulaient plus et aucune caméra n’était autorisée à s’approcher. Les jeunes de l’UDPS sont finalement entrés dans la parcelle et ont emporté tous les meubles, »

« Des militants ont été envoyés par Félix Tshisekedi pour déranger le point de presse de Bruno Mavungu. « Nous sommes en train de les faire retourner d’où ils sont venus. Nous sommes en train de nous défendre, » déclarait un  partisan de Bruno Mavungu .

 

Me Bruno Muvungu, originaire du Congo—central, bastion de l’opposition apportait à l’UDPS, l’image d’un parti national, luttant pour un Congo démocratique. Suite à cette scission, ce parti apparait aujourd’hui comme un mouvement familial et tribal.

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité