|    Facebook    |    Devenir Membre   |   Webmail   |

Société

Kananga: la rumeur d’une attaque des miliciens crée la panique et fait 2 morts
Écrit par Berger Media - Publié le 22/09/2016
     

Les habitants de Kananga ont été pris de panique jeudi 22 septembre dans la matinée à la suite d’une rumeur d’une attaque des miliciens du chef coutumier décédé Kamwina Nsapu. De sources locales rapportent qu’aux environs de neuf heures, les habitants de la ville ont commencé à courir dans tous les sens, redoutant l’entrée de la milice de Kamwina-Nsapu à Kananga.

 

Une élève de la 6e année primaire à l’Ecole d’application de Kele-Kele est morte dans une bousculade. Un élève du secondaire de l’Athénée de Kamayi est tombé du deuxième niveau du bâtiment de son école et s’est fracassé le cou.

 

Des sources locales font état de plusieurs blessés. Mais aucun nombre n’a pas été révélé. A la suite de ce mouvement de panique, les écoles, boutiques et marchés ont fermé leurs portes.

Des sources policières rapportent qu’un homme d’une trentaine d’années, portant un turban rouge sur la tête identifié comme un milicien de Kamwina-Nsapu, a été interpelé au niveau du marché Salongo. Une altercation s’en est suivie, conduisant les policiers à tirer des coups de feu en l’air.

 

Ces coups de feu auraient créé la psychose dans la ville, occasionnant des scènes de panique. La police indique que la personne interpellée a été conduite au commissariat urbain.

 

Le chef coutumier Kamwina Nsapu tué en août dernier était à la tête d’un groupe qui a fait face aux forces de l’ordre pendant plusieurs jours. Ces affrontements ont fait plusieurs morts.

Article publié et mis en ligne par berger-media.info
Publicité
NOUVELLES
Publicité